Escalade : la question de la sécurité

L’escalade est un sport de grimpe qui nécessite une bonne connaissance des techniques d’assurage pour éviter les accidents. Si vous souhaitez vous y adonner de manière autonome, il est primordial de bien connaître les manœuvres de sécurité, ce qui passe par une bonne formation. C’est un élément essentiel à la pratique de ce sport. Voici quelques conseils à suivre pour profiter grimper sereinement.

Formez-vous aux techniques de sécurité en escalade

Nous recommandons vivement aux débutants en escalade de contacter un professionnel pour commencer leur initiation. Si c’est votre cas, évitez de surestimer vos capacités mentales et physiques en escaladant directement un rocher sans avoir suivi de formation au préalable. En effet, l’erreur en montagne peut être fatale.

Suivez une formation d’initiation à l’escalade

L’escalade avec corde, l’escalade de difficulté ou de vitesse se pratique obligatoirement au minimum à deux. L’équipe doit comprendre le grimpeur et au moins un assureur. Bien que chaque partenaire ait une mission précise et un rôle spécifique, ils n’en sont pas moins interdépendants. Une vraie coresponsabilité existe entre le grimpeur et l’assureur, que ce soit au niveau des actions ou de la sécurité. De ce fait, une bonne communication entre les compagnons de cordée est fondamentale.

Dans le cas de l’escalade sur bloc, c’est-à-dire sans corde, le pratiquant occupe successivement les rôles de grimpeur, de pareur, puis prend la position d’attente ou de repos. Le bloqueur est tenu de rester en permanence vigilant et doit sécuriser les zones de réception et d’attente. Si vous envisagez de débuter l’escalade, des stages d’initiation pour adultes vous permettront de maitriser ces techniques en toute sécurité avec l’aide de professionnels.

Découvrez les différentes voies d’escalade avec un professionnel

Les diverses manières d’escalader varient selon la nature du terrain, la technique de progression pour l’ascension et le niveau d’équipement des sites sportifs, naturels ou des terrains d’aventure. Bien que l’escalade se pratique en général sur des rochers, certains grimpeurs s’y adonnent avec la via ferrata, dans des arbres, sur des parcours aventure, en pratiquant le dry-tooling, la grimpe urbaine ou le parkour.

Dans tous les cas, il est primordial de toujours vous faire encadrer et accompagner par un professionnel pour des questions évidentes de sécurité. Notez que chaque voie d’escalade possède ses propres caractéristiques :

  • les équipements en place,
  • le type de roche,
  • la météo,
  • les règles spécifiques au secteur géographique.

Renseignez-vous en amont sur les dangers et les spécificités de la voie d’escalade que vous souhaitez emprunter.

Se former à l'escalade, voies d'escalade, stage d'initiation

Quelles sont les informations essentielles à savoir sur l’escalade ?

Que ce soit de l’escalade de loisir, de compétition, en pratique individuelle ou encadrée, on distingue trois disciplines : le bloc, la difficulté et la vitesse. Le risque d’accident est toujours présent et pour le réduire, il convient de bien se préparer et de bien se renseigner.

Quels sont les risques encourus par les grimpeurs ?

Certains cascadeurs s’aventurent à escalader de hauts reliefs sans matériel adéquat. Pourtant, ce sport doit toujours se pratiquer avec des harnais, des cordes, des mousquetons et des baudriers. Malheureusement, tous ces outils de protection ne suffisent pas toujours pour garantir totalement la sécurité des grimpeurs. Une corde de mauvaise qualité ou mal installée peut se briser à tout moment. Les risques de chute sont donc élevés si vous n’êtes pas bien préparé. Il est donc conseillé de suivre les recommandations et l’expertise de professionnels pour s’équiper.

Quelles sont les diverses façons de pratiquer l’escalade ?

Les deux types d’escalade se définissent par la méthode utilisée pour se déplacer le long d’une paroi et atteindre le sommet.

L’escalade libre ou à mains nues désigne les pratiques d’escalade où un grimpeur utilise les prises offertes par la nature du terrain dans son ascension. Autrement dit, aucune aide artificielle n’est requise pour grimper. Ces grimpeurs utilisent uniquement des chaussures d’escalade pour améliorer l’accroche des pieds sur tout type de paroi, ainsi que de la magnésie pour sécher leurs doigts. Le système d’assurage est le seul matériel de sécurité employé pour réduire les risques de chute.

Dans l’escalade artificielle, l’équipement est indispensable puisque l’ascension se fait en se suspendant sur l’équipement ou en montant. Le grimpeur se sert de différents points d’ancrage (pitons, spits, coinceurs, crochets, etc.) pour se hisser. Il accroche des étriers sur ces ancrages afin de se dresser. Dans ce type de pratique, le rôle du matériel est essentiel pour pallier l’absence de prises naturelles.

Escalade, grimper avec un professionnel, techniques de sécurité

Quelles sont les règles de sécurité fondamentales en escalade ?

Quelle que soit la manière dont vous pratiquez l’escalade, gardez toujours à l’esprit qu’il s’agit d’un sport qui reste dangereux. Vous devez impérativement connaître, puis respecter scrupuleusement les règles de sécurité avant de gravir un rocher ou même d’escalader le mur d’escalade d’un quelconque site sportif.

Suivez les règles de bon sens pour garantir votre sécurité

Lorsque vous souhaitez faire de l’escalade, informez-vous correctement, puis choisissez les voies qui correspondent réellement à votre niveau de pratique ainsi qu’à celui de vos partenaires. Si vous gravissez un sommet sans être parfaitement préparé mentalement et physiquement, vous risquez votre vie et celle de vos compagnons de cordée.

Assurez-vous également de toujours porter un casque pour vous protéger des chocs, des chutes de matériels ou de pierres. Il est en outre recommandé de pratiquer l’escalade avec un matériel d’alpinisme et d’escalade récent qui répond aux exigences des normes de sécurité européennes. Le marquage « CE » doit obligatoirement y être apposé.

Maitrisez les nœuds et les manœuvres

Lorsque vous vous encordez, faites-le avec un nœud en huit, suivi d’un nœud d’arrêt. Ne vous laissez pas distraire pendant cette opération et soyez vigilant. Vérifiez attentivement le nœud, mais aussi le système d’assurage avec votre compagnon de cordée avant de commencer votre ascension. N’oubliez pas non plus d’attacher la corde ou de toujours faire un nœud en bout de corde. Par ailleurs, l’escalade nécessite que vous soyez constamment concentré. Soyez en permanence attentif à votre partenaire si vous jouez le rôle de l’assureur.

Si vous partez avec un professionnel de l’escalade, il sera en mesure de vous expliquer les techniques nécessaires pour nouer correctement vos cordes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − 8 =