ALIMENTATIONSANTÉ

Que manger en cas de stase stercorale ?

Avez-vous des difficultés réelles à libérer les selles coincées dans vos intestins ? Il se pourrait que vous souffriez de stase stercorale, un trouble digestif courant qui se manifeste par une accumulation anormale de selles dans le côlon. Due à une incapacité des muscles à bien ingérer les aliments, cette situation oblige souvent les victimes à revoir leur alimentation. Quels sont alors les aliments à privilégier contre ce mal ?

Le pruneau

Fruit séché produit par le prunier d’Ente, le pruneau est considéré comme un laxatif naturel et riche en fibres. Recommandé pour soulager les troubles digestifs courants tels que la stase stercorale, le pruneau contient du dihydroxyphénylisatine et du sorbitol. Ce sont des substances qui stimulent les contractions intestinales et qui luttent contre la constipation. Habituellement, le pruneau se consomme sous forme de pulpe, mais il n’est pas interdit de le consommer sous forme de jus.

Le café

S’il a des effets sur l’éveil, le café possède bien d’autres vertus comme la possibilité de décongestionner les voies intestinales. Selon plusieurs études, le café possède des effets laxatifs qui ne sont nullement rattachés à la caféine.

Le café stimule la production de gastrine qui est l’hormone responsable de la régulation des mouvements de contraction du côlon distal. Il contient des substances qui obligent le corps à produire de l’acide gastrique, l’hormone qui facilite la vidange de l’estomac vers les intestins. Bien qu’efficace, le café a des effets énormes sur la stase stercorale qui ne s’appliquent pas à tout le monde pour plusieurs raisons d’ordre cliniques notamment.

Lire aussi  Combien de protéine dans les pois chiches ?

Les pommes

Il y a dans la pomme et la plupart des fruits mûrs un ingrédient appelé la pectine. C’est une fibre insoluble qui fait la richesse des pommes et qui a le don de ralentir l’absorption de certains nutriments.

Manger plus de pomme permet d’augmenter le volume du bol fécal en plus d’améliorer la consistance des selles. Les matières fécales sortent bien naturellement après la consommation de ces fruits. Vous pouvez aussi associer à la pomme une substance naturellement laxative telle que la rhubarbe.

Le yaourt

Contre la stase stercorale, le yaourt est une solution très efficace. De manière générale, les produits laitiers contiennent des probiotiques offrant des propriétés intéressantes pour l’équilibre du microbiote intestinal. Dans les yaourts se trouve le lactose qui offre un effet laxatif qui assure le confort intestinal et lutte contre les contractions intestinales, la constipation et bien d’autres troubles digestifs.

Les abricots secs et les figues

Si vous avez des problèmes digestifs tels que la stase stercorale, les abricots secs et les figues peuvent vraiment vous aider à résoudre le problème. Les abricots secs et les figues contiennent des fibres. Selon les scientifiques, ces fruits contiennent entre 10 et 13 g de fibres pour 100 g.

Les abricots et les figues contiennent également du potassium, un élément dont le défaut peut entraîner la constipation. Les abricots se consomment sous forme de pâte. Souvent, ils sont vendus dans les pharmacies sous une autre forme.

L’eau

Parfois négligée, l’eau est un remède naturel puissant. Boire suffisamment d’eau assure un bon transit. Il faut la boire chaud, car à une température élevée, elle permet de mieux décomposer les aliments et rapidement surtout. Comparativement à l’eau froide, celle chaude aide à aller aux toilettes plus facilement et à réduire la constipation et la plupart des troubles intestinaux.

Lire aussi  Exemple de petit déjeuner pour maigrir du ventre

que manger en cas de stase stercorale

Les flocons d’avoine et les légumineuses

Les flacons d’avoine et les légumineuses sont aussi des aliments utilisés pour réduire les conséquences désastreuses de la constipation et de la stase stercorale. En particulier, les flocons d’avoine sont riches en fibre soluble unique, un élément qui soulage non seulement la constipation, mais améliorent aussi la santé du cœur et la glycémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 5 =