SANTÉ

Que retenir sur l’arthrose lombaire et la marche ?

Avec l’avancée en âge et certaines de nos habitudes, il est possible que la santé physique puisse être altérée dans les activités quotidiennes. L’arthrose lombaire ou lombarthrose, qui est l’une des maladies inflammatoires les plus courantes affectant les articulations, peut se manifester. Pour mieux comprendre et gérer cette affection, découvrez dans cet article les causes de cette affection et les bienfaits de la marche sur l’arthrose lombaire.

Quelles sont les causes de l’arthrose lombaire ?

L’arthrose lombaire est une affection courante qui affecte la région inférieure de la colonne vertébrale, causant souvent des douleurs et une mobilité réduite. C’est une maladie qui peut toucher tout le monde, mais elle est plus courante chez les personnes âgées. Les origines de cette maladie varient en fonction de plusieurs facteurs.

L’un des principaux facteurs est lié à l’âge. En effet, avec le temps, le cartilage perd de son élasticité et de sa capacité à absorber les chocs, ce qui augmente la pression sur les vertèbres et peut entraîner des lésions articulaires conduisant à l’arthrose. Un autre facteur est lié aux habitudes de vie. Par exemple, soulever régulièrement des charges lourdes peut augmenter la pression sur les disques intervertébraux, endommager le cartilage et provoquer l’arthrose lombaire.

De même, des positions inconfortables adoptées au travail ou à domicile perturbent le fonctionnement normal du cartilage. Elles entraînent des problèmes tels que la scoliose ou l’hyperlordose et peuvent causer une inflammation des articulations. Certaines pathologies peuvent contribuer aussi à l’apparition de l’arthrose lombaire.

Lire aussi  Ferme de CBD : Quels en sont ses avantages ?

Quelles sont les manifestations de l’arthrose lombaire ?

L’arthrose lombaire est une maladie qui se manifeste par des crises aigües entrecoupées d’accalmies. Lors de ces crises, la douleur est généralement très intense et peut limiter considérablement les mouvements du patient. La douleur s’apaise souvent lorsque le patient est au repos, mais elle se ravive dès qu’il sollicite la région lombaire.

Cette douleur peut être provoquée par différentes activités physiques, comme le jardinage, le transport d’objets lourds ou même un simple éternuement. Dans certains cas, la douleur peut également être accentuée par la marche, ce qui rend difficile la réalisation d’exercices physiques basiques.

Les douleurs articulaires sont généralement ressenties pendant ou après des efforts physiques intenses. Avec le temps, les disques cartilagineux situés entre les vertèbres peuvent disparaître, ce qui augmente les frottements et peut entraîner des craquements au niveau des articulations. Si vous vous sentez raide et incapable de réaliser des exercices physiques simples, il est possible que vous souffriez d’arthrose lombaire.

D’autres symptômes peuvent également accompagner les douleurs articulaires, tels que des engourdissements ou des picotements dans les jambes, une faiblesse musculaire ou encore une perte de sensation dans les pieds. En cas de douleurs lombaires persistantes, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et le traitement approprié.

arthrose lombaire et marche

Quels sont les bienfaits de la marche sur l’arthrose lombaire ?

La marche peut avoir un impact significatif sur l’arthrose lombaire, une condition qui peut causer des douleurs et une perte de mobilité dans la région lombaire. Les personnes atteintes d’arthrose lombaire ont souvent des difficultés à faire des échauffements, à monter les escaliers ou à se tenir droites. La manière de marcher peut être affectée par cette maladie, ce qui peut aider à identifier les cas bénins d’arthrose.

Lire aussi  Que faire si votre audition baisse ?

Les patients atteints d’arthrose lombaire peuvent avoir tendance à courber leur dos ou à se pencher en avant pour faciliter la marche, ce qui peut soulager les articulations lombaires en ouvrant le canal lombaire. Parfois, il suffit d’utiliser un caddie pour que les difficultés à marcher disparaissent.

La marche favorise la circulation du liquide synovial vers le cartilage, ce qui nourrit et renforce les structures articulaires. De plus, elle aide à lutter contre le surpoids et le vieillissement prématuré en aidant à perdre du poids et à gagner en autonomie. Cela permet de réduire la pression exercée sur les disques cartilagineux, limitant ainsi l’excès de travail des muscles de l’articulation.

Enfin, si le cas est grave, un traitement chirurgical peut être envisagé. Toutefois, pour la plupart des cas, la marche peut aider à prévenir ou à soulager les symptômes de l’arthrose lombaire de manière efficace et naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + 6 =