Quelle est la vitesse moyenne quand on est à vélo ?

Faire du vélo de nos jours est chose courante dans la circulation. La vitesse moyenne à vélo est un indicateur utile pour estimer le temps nécessaire pour effectuer un itinéraire particulier. On l’utilise aussi pour suivre les performances des cyclistes professionnels et des cyclistes amateurs. Cependant, plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour calculer la vitesse moyenne. L’expérience du cycliste, le type de vélo, et le lieu où il se trouve influencent le résultat final. Cette section détaille les différentes vitesses moyennes à vélo en fonction de différents types de vélos.

Quelle est la vitesse moyenne en vélo de route ?

Avant de passer en revue tous les scénarios possibles, il est important de savoir quels calculs sont nécessaires pour déterminer la vitesse moyenne des cyclistes. Il suffit de diviser simplement la distance de l’itinéraire par le temps nécessaire pour parcourir cette distance. La vitesse moyenne obtenue est exprimée en km/h (kilomètres par heure)

La vitesse moyenne en étant sur un vélo de route dépend largement de votre conduite, votre expérience, des conditions et de votre équipement. D’autres paramètres, comme le fait de rouler en groupe, influent également sur la vitesse moyenne.

Les débutants roulent généralement à une vitesse plus lente et couvrent moins de distance que les cyclistes plus expérimentés (25-30 km/h). La qualité du revêtement de la route et le taux de montée sont les facteurs les plus importants pour déterminer la vitesse moyenne d’un cycliste.

Les cyclistes professionnels peuvent atteindre une vitesse moyenne de 40 à 45 km/h sur une distance d’environ 200 km. Cela est possible grâce à plus de 20 heures d’entraînement par semaine et à un niveau de condition physique élevé.

Lire aussi  Top 3 des avantages des vélos électriques

En outre, les professionnels roulent souvent en peloton, ce qui les protège du vent et augmente leur vitesse moyenne d’environ 20 %. Chaque coureur prend la tête du groupe à tour de rôle, donnant aux poursuivants la motivation dont ils ont besoin pour aller plus rapidement. Bien entendu, d’autres paramètres, tels que les vents de face et les parcours difficiles, peuvent également réduire la vitesse moyenne.

Il existe donc une différence significative entre la vitesse moyenne d’un cycliste professionnel participant au « Tour de France » et la vitesse moyenne d’une randonnée hebdomadaire à vélo sur route.

Quelle est la vitesse moyenne en VTT ?

En étant sur un VTT, la vitesse moyenne dépend de votre niveau, du trajet ou de votre destination. Si vous êtes un débutant ou un passionné, vous voudriez certainement profiter du moment présent. Pendant ces types de sorties à vélo, la vitesse dépasse rarement 15 km/h.

Lorsque vous roulez en forêt, les conditions de circulation ont un impact important sur la vitesse. Les performances d’un VTT sont souvent déterminées par le dénivelé, la météo et la nature du sentier (zones rocheuses, glissantes, etc.).

En général, on roule plus rapidement en étant seul qu’avec d’autres cyclistes. Par rapport aux vélos de route, vous avez moins de chances de vous faire dépasser sur les sentiers forestiers ou les montées abruptes.

La vitesse moyenne d’un VTT est très variable. Elle varie d’un parcours à l’autre, ce qui signifie inévitablement que votre vitesse peut baisser ou augmenter de manière significative. Le sens de votre parcours est également important. Il y a une différence entre rouler en famille, profiter du paysage, et rouler seul dans la forêt. Comme vous le savez, plusieurs caractéristiques contribuent à la détection d’une vitesse moyenne élevée. Cela varie en fonction du lieu et de certaines conditions.

Lire aussi  Vélo cargo : la mobilité cyclable à la portée des familles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 12 =