Quand faut-il s’inquiéter pour sa prostate ?

Chez les individus de sexe masculin, la possibilité d’un problème de santé lié à la prostate n’est jamais exclue. Ceci est encore plus vrai dès lors que le sujet a passé le cap des 50 ans d’existence. En effet, les troubles liés à la prostate sont des maux assez récurrents chez les hommes en dépit du fait qu’ils passent inaperçus dans certains cas. Comme tout mal, les troubles de la prostate s’annoncent par des signes avant-coureurs. Dans cette logique, il est évident de se questionner sur les signaux d’alerte afin de savoir quand s’inquiéter pour sa prostate. Découvrez-les dans le présent contenu.

La fréquence de vos envies d’uriner

Un mauvais état de la prostate peut engendrer une fréquence régulière des envies de se vider la vessie. Ceci, à un tel point que vos activités au quotidien (sommeil la nuit, le boulot voyage) en soient constamment interrompues.

D’une manière plus concrète, si votre sommeil au cours de la nuit est interrompu à plus de deux reprises par vos besoins d’uriner, vous devez vous questionner sur l’état de votre prostate. Il en est de même dans l’hypothèse où vous devez vous soulager au-delà de cinq fois dans la journée.

C’est ce qui est qualifié de fausse incontinence. Elle s’explique par le grossissement de la prostate qui est située en dessous de la vessie. Ce grossissement comprime la vessie, ce qui réduit considérablement son espace de stockage.

Lire aussi  Les bienfaits de la course à pied sur la santé physique et mentale

Les éjaculations douloureuses

Si pendant vos éjaculations, vous ressentez des douleurs, cela pourrait être la manifestation d’un cancer de votre prostate. En effet, il se pourrait que l’urètre (canal de passage aussi bien de l’urine que du sperme) soit irrité à cause d’une hypertrophie de votre prostate.

En tant que tel, chaque passage de sperme dans ce canal s’accompagnera de sensations de brûlure. Ainsi, s’il vous arrive de ressentir ce malaise plusieurs fois, considérez-le comme un signal d’alerte et songez à vous faire consulter par un médecin dans l’immédiat.

quand inquieter pour prostate 1

Une sensation de vessie pleine

Il vous arrive des fois de ressentir que votre vessie soit encore pleine en dépit du fait que vous vous soyez soulagé ? Si c’est le cas, sachez qu’il ne s’agit pas uniquement d’une impression. En effet, ce phénomène s’explique par la fatigue de la paroi de votre vessie.

Elle est fatiguée de vouloir constamment se libérer de la pression qu’exerce la prostate. Résultat, elle n’est plus apte à ressortir toute l’urine. S’il vous arrive d’avoir fréquemment cette impression et que le besoin d’aller à nouveau se soulager se faire ressentir au bout d’une heure, vous devez consulter un spécialiste.

Une impossibilité de se soulager

Un mauvais état d’une prostate peut également se manifester par une impression de la vessie qui est pleine, mais qui dans le même temps reste bloquée et n’arrive pas à évacuer l’urine. En plus de cela, vous ressentirez des douleurs au niveau du bas du ventre, qui sera tendu.

On parle de rétention urinaire. Cette rétention s’explique par un gonflement de la prostate qui empêche le fonctionnement normal du processus urinaire. La conséquence est que la vessie est contrainte de stocker plus d’urine que ne lui permet sa limite.

Lire aussi  Quels sont les différents types d’implants dentaires ?

Et donc, si vous n’arrivez pas à uriner pendant plus de 24 h, vous devez vous inquiéter et vous rendre immédiatement chez un médecin pour une consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 13 =