Peut on manger du poisson tous les jours ?

manger du poisson tous les jours

Voyons d’abord en quoi le poisson diffère de la viande: la graisse de la viande est principalement saturée, tandis que la graisse de poisson est polyinsaturée, riche en acides gras oméga-3.

En particulier, la consommation d’acides gras oméga-3 s’est avérée réduire les taux de triglycérides, tout en augmentant les niveaux de bon cholestérol HDL. Lorsque ces acides gras sont métabolisés, ils donnent des «produits» du thromboxane, des prostaglandines et de la prostacycline, qui ont une puissante activité anti-athéroscléreuse. de 20%. Il devient donc clair que l’un des moyens les plus efficaces de réduire les maladies cardiaques est d’augmenter les acides gras oméga-3 dans notre alimentation.

Tous les poissons n’ont pas la même teneur en matières grasses, protéines et eau. Leur composition dépend de l’espèce, du moment et du lieu de capture, par ex. Le saumon glacé de l’Atlantique produit plus de gras que le saumon de mer plus chaud. Les sardines, par exemple, lorsqu’elles sont capturées en mars, contiennent 2% de matières grasses, tandis qu’en septembre 23%.

Alors combien de foies par semaines manger du poisson ?

En fait, il n’est pas conseiller de manger du poisson tous les jours, mais plutot deux portions de 100 grammes par semaine. Pour les femmes enceintes, on recommande deux à trois portions de poisson à faible teneur en mercure par semaine.

Le mercure est un métal naturel qui est toxique pour l’homme en grande quantité. Il est donc traditionnellement recommandé d’éviter la consommation fréquente de poisson à haute teneur en mercure. Les plus gros poissons, comme l’espadon et le maquereau royal, ont tendance à contenir plus de mercure. Une attention particulière est recommandée pour les femmes enceintes et allaitantes, car une exposition accrue au mercure peut avoir des effets néfastes sur le bébé, en particulier sur le cerveau et le système nerveux.

Lire aussi  Un sportif doit-il boire le café ?

Comme le soulignent les experts, les craintes liées à l’exposition au mercure ne doivent pas nous dissuader de manger régulièrement du poisson. Tout d’abord, il y a plus de poissons qui contiennent un peu de mercure que ceux qui en contiennent. Les choix sûrs sont le saumon, et la morue.
De plus, le niveau de risque lié à l’exposition au mercure peut être surestimé. Une étude scientifique de 2013 a indiqué que le poisson et les fruits de mer ne sont responsables que de 7% du mercure dans le corps d’une femme.

Mais le poisson, en plus du fameux omega 3, contient une variété de protéines, de vitamines et de minéraux comme le zinc, le fer et le calcium. De plus, la viande de poisson contient moins de graisses saturées que les autres viandes, ce qui la rend idéale pour les régimes faibles en gras.

Santé cardiaque

Si vous voulez réduire de 1/3 les chances d’avoir une crise cardiaque, vous feriez bien de commencer à manger du poisson 2 fois par semaine. Cette capacité est due aux acides gras oméga-3, qui améliorent la santé cardiaque, réduisent les risques d’arythmies et de fonction instable, retardent la croissance de la plaque dans les artères, abaissent les taux de triglycérides et régulent la pression artérielle.

Enfin, une étude portant sur 20 000 hommes a montré que la consommation hebdomadaire de poisson réduit le risque d’insuffisance cardiaque de façon impressionnante!

Nourriture du cerveau

Le poisson est un excellent aliment pour le fonctionnement du cerveau. Les acides gras oméga-3 aident à se concentrer et à réduire les risques de développer la maladie d’Alzheimer de 60%. Que vous soyez un jeune étudiant ou un retraité plus âgé, n’oubliez pas que le poisson est bon pour vous.

Lire aussi  Comment perdre la graisse des cuisses ?

 

 

 

 

Laisser un commentaire

EN RAPPORT

slimies avis

Avis sur la marque Slimies 

Porter des vêtements est une nécessité pour chacun de nous. Mais au-delà de cette nécessité, la qualité des vêtements devient encore plus capitale, car non