trail course a pied

En route vers le hors-piste : Un guide pour les débutants en matière trail course à pied !

Des paysages magnifiques, moins de pollution et des forces d’impact plus faibles ne sont que quelques-uns des avantages du trail course a pied par rapport à la course sur route, mais la course hors route n’est pas aussi simple que de quitter la chaussée pour aller dans les bois. La course sur piste présente ses propres conditions et défis, et le fait d’être préparé à l’avance peut rendre l’expérience vraiment agréable. Voici quatre éléments à prendre en compte avant de courir dans la nature.

Courir avec un ami

Les visions de faire du trail course a pied seul le long d’un torrent de montagne sont certainement attrayantes, mais il y a quelques raisons pour lesquelles vous devriez envisager de ne pas faire votre prochaine course en solitaire. L’intérêt de la course hors piste est que vous êtes loin des nuisances des temps modernes comme les voitures, les usines et les autoroutes.

Mais cela signifie aussi que vous n’aurez peut-être pas accès à des installations offrant un abri, de l’eau ou de l’aide. Certains endroits peuvent même être si éloignés que le service de téléphonie mobile est irrégulier, voire inexistant. Si vous courez seul, assurez-vous d’emporter beaucoup d’eau et faites savoir à quelqu’un votre itinéraire prévu et la date à laquelle vous pensez avoir terminé.

Protégez-vous

Le trail course a pied sur piste est sereine et belle, mais elle peut aussi être dangereuse. Des rochers glissants, des bâtons, des épines, des moustiques et même des animaux sauvages sont quelques-unes des choses que vous pouvez rencontrer en dehors de la route.

Je n’oublierai jamais le matin où je suis parti pour une course au lever du soleil à couper le souffle dans une zone boisée le long de la rivière, pour me retrouver à pousser pas moins de 50 toiles d’araignées au cours de ma boucle de trois miles. Porter le bon équipement peut vous aider à vous protéger des bosses, des bleus, des coupures et des piqûres d’insectes.

Une bonne paire de chaussures de randonnée est probablement la pièce d’équipement la plus importante. La semelle doit être assez solide pour protéger vos pieds des rochers et des bâtons tranchants tout en offrant une adhérence suffisante pour naviguer en toute sécurité sur divers terrains, qu’ils soient secs ou humides. Il peut également être judicieux de courir avec un pantalon léger et des manches longues pour se protéger des insectes, ainsi que des buissons et des bâtons pointus et épineux que l’on trouve fréquemment le long des chemins étroits et boisés.

Si vous partez pour une longue course, il peut être judicieux de prendre une paire de chaussettes supplémentaire si vos pieds se couvrent facilement d’ampoules. La course à pied sur les sentiers peut souvent entraîner l’apparition de pieds mouillés à cause de la végétation humide, de petits ruisseaux ou de flaques d’eau stagnante, et ces chaussettes et chaussures mouillées peuvent provoquer des ampoules.

Le trail course a pied pour la prévention des blessures

Un terrain accidenté et des surfaces instables peuvent augmenter le risque de blessure, mais il existe quelques exercices pour vous aider à éviter les torsions du genou et les entorses de la cheville qui pourraient autrement se produire. Cinq à dix minutes d’entraînement à l’équilibre chaque jour peuvent améliorer considérablement la stabilité des genoux et des chevilles, tout en réduisant le risque de glisser sur la piste.

Mettez-vous debout sur un pied sur une surface stable pendant 30 secondes. Une fois que cela vous semble facile, travaillez progressivement votre chemin sur des surfaces moins stables, comme une serviette de bain pliée, un coussin en mousse, une nacelle d’équilibre gonflable et éventuellement une planche d’équilibre.

L’entraînement à l’agilité et à la pliométrie peut aider à renforcer les muscles et les tissus mous de vos jambes, vous permettant de réagir rapidement et d’atterrir correctement sur un terrain très technique. Si vous n’avez jamais fait ce type d’entraînement auparavant, il est conseillé de suivre un cours ou d’engager un entraîneur pour une séance ou deux afin d’apprendre la forme et la mécanique appropriées.