Est-ce que la peau de la figue se mange ?

La figue est considérée de nos jours comme l’un des premiers fruits domestiqués existants sur terre. En effet, cela fait aujourd’hui près de 11 000 ans qu’elle est consommée par bon nombre de personnes. Sur le plan historique et biblique, ce fruit représente le fruit défendu, celui de la connaissance du bien et du mal. Comment se consomme ce fruit aux multiples facettes ? 

Bref historique sur la figue

La figue est un fruit très doux et sucré. C’est la raison pour laquelle elle est restée longtemps appréciée par ses consommateurs depuis la nuit des temps. Appartenant à la famille des « Moracées », la figue est un fruit originaire de l’Asie Mineure. Elle a été un peu plus tard introduite en méditerranée.  Dans les régions de Corinthe, ce fruit était plutôt  perçu négativement. C’est de cette époque que vient l’expression « mi-figue, mi-raisin ». En effet, à cette époque les marchands cachaient les figues dans des raisins pour  les faire entrer dans la ville. Aujourd’hui, la figue est principalement produite dans les régions de la Grèce, de l’Italie ainsi que de la France. En effet, leurs sols sont adaptés à sa production. Ils sont profonds, perméables et particulièrement ensoleillés. Ce produit est également mis en culture dans la région de France. 

Que retenir sur la comestibilité de la peau de figue ? 

La peau de la figue présente un aspect très épais et particulièrement répulsif pour certains. Beaucoup de personnes se demandent si elle est consommable et pas nuisible pour la santé. À cette question, nous pouvons affirmer en toute quiétude que malgré son aspect, la peau de la figue est belle et bien consommable. Néanmoins, avant de consommer n’importe quel fruit, nous recommandons de les laver proprement à l’eau et au savon. Lorsqu’on cueille une figue, il s’écoule parfois sur la peau des sécrétions blanches qui ont un pouvoir urticant important. Il est donc important de faire attention pour ne pas tomber malade ou se créer une indigestion. 

Lire aussi  Regime pour Perdre du Poids

Les différents types de peau de figues 

Pour bien consommer ce fruit aux délicieuses saveurs, il est important de savoir le choisir à son bon moment de maturité. La peau de la figue est donc un bon indicateur à cet effet. On distingue trois couleurs différentes de peau chez la figue. Il s’agit des couleurs noires, violettes, et vertes.  Les peaux de figues vertes correspondent à des types de peaux partiellement mûres. C’est-à-dire que certaines figues à peau verte peuvent être mangeables tandis que d’autres ne le sont pas. Les peaux de figues noires ou violettes indiquent donc que la figue est bien mûre et prête à la consommation. En dehors de la peau, lorsqu’on coupe une figue, elle présente une chair bien fournie et ferme. Pour cueillir une figue, il faut choisir le moment idéal. Pas trop verte ni flétrie. Lorsqu’elle est flétrie, le fruit est déjà en état de décomposition et donc impropre à la consommation. D’un autre côté, lorsqu’elle est cueillie trop tôt, le fruit arrête sa maturation et n’est plus mangeable. 

En supermarché, certaines appellations permettent de rassurer les clients en ce qui concerne l’origine du produit  acheté. Ils portent très souvent la marque AOC ou AOP pour appellation d’origine contrôlée ou appellation d’origine protégée. Toutes ces conditions réunies permettent de définir si une figue est consommable ou pas. La peau de la bonne figue peut également participer à la préparation de délicieux repas. Elle permet d’économiser et d’éviter de faire du gâchis. Certaines recettes intéressantes peuvent intégrer l’utilisation de la peau de figue comme ingrédient. Il s’agit entre autres d’une bonne salade au poulet accompagnée de peau de figues.

Lire aussi  Quel fruit fait maigrir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *