Doliprane tous les 4h : Est-ce dangereux ?

Il existe aujourd’hui dans le monde pharmaceutique plusieurs médicaments faits à base de paracétamol. Dans ce grand lot de médicaments figure le Doliprane qui est à la fois un antalgique et un antipyrétique. Il s’agit de l’un des médicaments les plus consommés à cause de ces multiples vertus. Toutefois, il est recommandé de prendre ce médicament en suivant une certaine posologie. Cette posologie indique la quantité ainsi que les intervalles d’heures à respecter dans la prise dudit médicament. Le non-respect de cette posologie entraînera à coup sûr des effets secondaires. Par cet article, nous vous éclairons plus sur les intervalles d’heures à respecter pour la prise du Doliprane.

Quels sont les différents types de Doliprane existant sur le marché ?

Le Doliprane existe sous plusieurs types dans les pharmacies. Vous en trouverez à prendre par voie orale (comprimé simple, comprimé effervescent, gélule, poudre) et le Doliprane à prendre par voie rectale (qui ne sont que des suppositions). Au sein de chacun de ces types, on retrouve différentes doses de Doliprane, c’est-à-dire différents milligrammes.

Qu’il s’agisse du Doliprane à prendre par voie orale ou par voie rectale, le milligramme varie entre 100 à 1000mg. Vous trouverez le doliprane de 100 mg, 150 mg, 200 mg, 300 mg, 500 mg et 1000 mg. Chacune de ces doses est en adéquation avec une tranche d’âge donnée.

Lire aussi  Que faire si votre audition baisse ?

Quelles sont les vertus du Doliprane ?

Le Doliprane est indiqué pour le traitement des douleurs, de la fièvre ou des maux de tête. Il aide aussi à soulager les douleurs dentaires, les courbatures et les règles douloureuses. Il peut également être prescrit par un médecin pour soulager les douleurs liées à l’arthrose. Cependant la prise de ce médicament dépend du mal que le patient souhaite traiter. En fonction du mal, la posologie peut bien différer.

Aussi efficace qu’il soit, le doliprane ne peut pas être pris par des personnes atteintes des maladies de foie, de l’inflammation ou saignement du rectum ou encore de l’intolérance au gluten.

Comment prendre le Doliprane ?

Le médicament est vendu avec une notice qui indique comment il doit être pris. Les prescriptions mentionnées sur la notice doivent être respectées afin que le médicament soit efficace. À défaut de suivre les indications mentionnées sur la notice, vous pouvez suivre celles prescrites par votre médecin. En effet, suivre les indications reste très capital, car elle permet d’éviter la surdose. La surdose désigne la prise d’une dose excessive du médicament et peut entraîner des effets secondaires très graves.

En général, il est recommandé de prendre le Doliprane au cours du repas en respectant un intervalle de temps de 4 à 6 heures de temps entre deux prises. Cet intervalle de temps doit être respecté minutieusement afin de se mettre à l’abri des risques liés à la surdose.

Prendre le doliprane tous les 4h de temps ne constitue pas un danger pour la santé, car c’est la durée minimale requise. Toutefois, cette pratique peut l’être si l’organisme du patient ne possède pas la résistance nécessaire pour tenir face à cette dose. C’est pour cela qu’il est important de suivre les consignes du médecin.

Lire aussi  Ferme de CBD : Quels en sont ses avantages ?

Quels sont les effets secondaires d’un surdosage de Doliprane ?

Le respect de la posologie pour la prise du Doliprane est très capital pour le bien-être de la santé. Certes, le Doliprane est un médicament super puissant, mais il peut encore constituer un danger pour la santé. Le surdosage de Doliprane entraîne des effets secondaires.

En effet, le doliprane contient du paracétamol qui en quantité excessive dans l’organisme peut provoquer des lésions très graves au niveau du foie. Il y a également d’autres composantes du Doliprane qui en quantité excessive engendrent des conséquences graves sur la santé.

Quelles précautions prendre avec le Doliprane ?

L’objectif initial de la prise du Doliprane est de guérir un mal et non d’en créer d’autres. En aucun cas, il ne faut permettre qu’il devienne une source de malheur. Pour cela, il faut éviter la surdose en veillant au respect de la dose. Vous devez donc prendre la dose la plus petite en respectant l’intervalle de temps. Entre 4h de temps, vous pouvez prendre deux prises, c’est le temps minimum requis.

Le respect de l’intervalle de 4h de temps vous permet de ne pas excéder la dose maximale quotidienne de paracétamol requise pour ne pas endommager la santé. Cet intervalle de 4h peut être rallongé à 6 voire 8h pour les personnes atteintes d’une pathologie des reins. Les conseils du médecin doivent être pris en compte également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × 1 =