Comment sont cultivées les plantes médicinales ?

La majorité des plantes médicinales sont faciles à cultiver. Par contre, il est impératif de suivre différentes étapes essentielles pour obtenir un meilleur rendement. Certaines plantes sont d’ailleurs cultivables chez soi, tandis que les professionnels, eux, ont plusieurs exigences. Dans cet article, nous vous expliquons comment sont cultivées les plantes médicinales.

Culture des plantes médicinales : pourquoi est-ce un critère important pour les professionnels ?

Lorsque les plantes sont destinées à un usage professionnel, leur culture doit répondre à de nombreux critères. Généralement, on confie la production de plantes aromatiques et médicinales à des producteurs certifiés qui maîtrisent les bonnes pratiques agricoles.

Les producteurs proposent à la fois des plantes sèches et fraîches. Ce sont habituellement des produits de qualité issus de l’agriculture biologique. Autrement dit, ils ne contiennent aucun produit chimique. De même, les semences et les plants sont soigneusement choisis.

Toutes les étapes de la culture d’une plante médicinale suivent un cahier des charges bien précis. Depuis la mise en terre jusqu’à la récolte, un suivi rigoureux permet d’obtenir des produits de qualité. Dans le cas où les professionnels achèteraient les plantes médicinales auprès d’un laboratoire spécialisé, celles-ci doivent également être submergées dans l’esprit d’un commerce équitable.

Quelles sont les différentes étapes de la culture des plantes médicinales ?

Plusieurs étapes composent la culture des plantes médicinales. La première consiste notamment à choisir la plante à cultiver parmi les différentes plantes médicinales. La culture peut se faire en pot ou en terre. Les autres phases concernent le semis, la floraison et la récolte.

Lire aussi  Urgence dentaire : à qui faire appel ?

Le semis

Idéalement, il faut programmer le semis durant le mois de mai, mais cette période peut également dépendre de la plante. Pour semer une graine de plante médicinale, il faut un environnement avec une haute température. Le sol doit également correspondre au type de plante à cultiver. Une fois le semis réalisé, un bout de la plante apparaît. Concrètement, vous verrez une paire de cotylédons symétriques. Puis, la toute première vraie feuille de la plante apparaît.

culture plante médicinale et aromatique

L’état végétatif et la floraison

La plante commence à prendre de la hauteur. Durant cette phase de croissance, les plantes nécessitent beaucoup de lumière, d’eau et de nutriments. Lorsque la plante croît, on distingue petit à petit toutes ses caractéristiques. La plante atteint ensuite le stade de floraison. C’est l’étape qui précède la récolte. Elle atteint alors la bonne hauteur.

La récolte

La récolte se fait seulement une fois que la plante atteint une hauteur adaptée. Les inflorescences sont en forme de tige. Sur certaines plantes, la couleur blanche du pistil passe à une couleur plus foncée. Il faut que la teneur en principes actifs des plantes soit la plus élevée. Ce critère étant rempli, les producteurs procéderont à la récolte des plantes médicinales.

Deux cas peuvent se présenter. Les plantes fraîches seront directement mises en sac. La conservation se fait dans une chambre de congélation avec une température de -22 °C. Les plantes sèches, elles, passent directement par la transformation et le conditionnement en papier. Leur stockage requiert également un endroit spécifique afin de maintenir la bonne température.

Lire aussi  Douleur sous côte gauche irradiant dans le dos : ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 16 =