Combien de dents peut-on arracher en une fois ?

L’extraction de la dent est une opération nécessaire lorsque celle-ci est atteinte d’une infection comme la carie ou d’une pathologie qui affecte l’os et mettant la dent dans un état défectueux et délabré. Cependant, certains cas se présentent parfois avec l’infection de plusieurs dents à la fois souvent suite à un accident et on se demande s’il est possible de les arracher toutes en une fois. Nombreux sont les patients qui craignent encore cette opération chirurgicale pour se faire enlever plusieurs dents malgré les précautions que les spécialistes prennent. Découvrez dans cet article le nombre de dents qu’on peut arracher à la fois en toute sécurité.

Pourquoi se faire arracher plusieurs dents ?

Diverses raisons peuvent amener un malade à se faire consulter auprès d’un dentiste pour enlever ses dents. En effet, après plusieurs traitements sans effets, le dernier recours pour se soigner est l’extraction dentaire. Cette opération est nécessaire suite à un accident à l’issue duquel les dents sont fracturées ou fêlées. La carie dentaire constitue aussi l’une des principales causes de l’extraction de la dent.

En cas de régression gingivale due au déchaussement de la dent ou d’anomalie dans la formation des tissus ou dans la position des dents, l’extraction s’avère obligatoire. Aussi la parodontite, l’abcès ou encore le chevauchement des dents peut conduire au retrait des dents. Pour finir, pour des raisons d’esthétique et de beauté certaines personnes optent pour l’extraction dentaire.

Lire aussi  Douleur sous côte gauche irradiant dans le dos : ce qu’il faut savoir

Combien de dents peut-on arracher à la fois au cours d’une opération ?

En raison de la crainte et de l’inquiétude de l’anesthésie locale, certaines personnes préfèrent se faire enlever les dents une à une en plusieurs séances, ce qui prend généralement beaucoup de temps. Mais grâce à l’anesthésie générale, l’opération se déroule en toute sécurité et plusieurs dents peuvent être retirées à la fois au cours de la même séance. Ainsi en fonction des cas et des besoins de chaque patient le dentiste peut facilement arracher jusqu’à 4 dents voire 6 dents au cours de la même chirurgie. Parfois d’autres patients se voient arracher jusqu’à 8 dents, mais pour la santé et le bien-être du patient il est conseillé de retirer 4 dents au maximum.

Cette opération est efficace et souvent réussie grâce à l’anesthésie générale qui permet au dentiste de mener à bien sa mission et atténue toute douleur chez le patient. De plus, les meilleurs outils performants dont disposent les spécialistes facilitent cette intervention. À l’aide d’un davier, le dentiste extrait les dents de la gencive ou il effectue des mouvements en basculant les dents jusqu’à ce qu’elles s’enlèvent. On peut également morceler la dent en petits morceaux pour l’extraire.

Par ailleurs, des complications peuvent apparaître quelques jours après l’opération. Comme pour toute intervention chirurgicale, celle des dents présente aussi des risques mineurs, mais importants à ne pas négliger. Il peut s’agir de la fracture de l’angle de la mâchoire qu’on peut opérer en le fixant à l’aide de plaques, l’infection des tissus que les antibiotiques peuvent guérir. De même, on remarque l’inflammation des alvéoles, des sensations de fortes douleurs atroces à la place des dents retirées, le gonflement de la joue ou de la lèvre ou encore du visage entier et des saignements. Les complications hémorragiques articulaires et nerveuses ne doivent pas être négligées, car elles peuvent entraîner d’autres maux.

Lire aussi  Urgence dentaire : à qui faire appel ?

Quelles précautions prendre après l’opération ?

Après l’extraction des dents, il est important de faire mordre au patient une compresse stérile pour soulager les saignements et les douleurs au niveau de la gencive. À l’ouverture de la bouche, des incommodités se font sentir, mais des antalgiques comme le paracétamol ou le doliprane peuvent les calmer.

Pour se passer de certains risques et éviter toutes les complications ci-dessus citées, des précautions sont essentielles à adopter. Pendant la période de cicatrisation, le patient doit changer son alimentation. Il doit consommer des aliments liquides et froids ou tièdes. Durant les deux jours après le retrait de la dent, il doit manger des repas mous, ni salés ou acides. En outre, pour éviter les cas d’infection postopératoire il doit être mis sous un traitement d’antibiotique jusqu’à la guérison. Il doit s’abstenir de fumer pour faciliter la cicatrisation. Il doit veiller à faire obligatoirement les bains de bouche après chaque repas avec de l’eau froide. Les dents et la gencive doivent être mises au propre après chaque repas avec une brosse très souple. Une bonne hygiène buccale est indispensable pour une bonne et rapide guérison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − un =