CBD : tout sur ce produit naturel

Vous avez de nombreuses fois entendu parler du CBD sans savoir de quoi il s’agit réellement ? Vous vous posez des questions sur l’utilité de ce produit et ses dérivés disponibles dans les CBD shop ? Découvrons l’essentiel à savoir sur les huiles de CBD, le chanvre et la fabrication des produits à base de cannabidiol.

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le cannabidiol ou CBD est l’une des nombreuses composantes moléculaires naturelles de la plante de chanvre qui appartiennent à la famille des phytocannabinoïdes. Les molécules les plus connues dans cette famille sont justement le CBD, le CBG et aussi le THC, la substance psychotrope du chanvre. Le THC est à ne pas confondre avec le cannabidiol qui est une substance non psychotrope.

Le THC est en effet classé dans la catégorie des stupéfiants. Sa commercialisation et sa consommation sont par conséquent interdites. Les produits CBD admis à la vente n’en contiennent que dans une proportion conforme aux réglementations en vigueur dans chaque pays. Si vous voulez découvrir les produits à base de CBD, cliquez ici pour vous renseigner sur les dérivés du cannabidiol.

Le CBD est-il légal en France ?

Cette question fait l’objet de nombreuses controverses, mais oui, le CBD est légal en France, car il n’est pas considéré comme un stupéfiant ou un produit psychotrope. L’intervention de la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) dans le cadre de l’affaire Kanavape, a forcé la France à autoriser la commercialisation et la consommation du CBD. C’est normal, étant donné que les autres pays membres l’autorisent déjà depuis quelques années.

Lire aussi  Exemple de petit déjeuner pour maigrir du ventre

Certaines restrictions s’appliquent toujours. La Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives a bien précisé que pour être utilisés, le CBD ainsi que les produits dérivés doivent nécessairement répondre à quelques conditions cumulatives. En premier, la variété de chanvre dont procède la molécule doit être approuvée par les autorités. De plus, il faut que ce soit une variété qui figure sur une liste exhaustive inscrite dans l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990. Par ailleurs, la plante doit avoir une teneur en THC inférieur à 0,3% et il n’est pas permis d’en utiliser les fleurs ou les feuilles.

De la sorte, le cannabidiol n’est pas traité comme une drogue en France et il est possible d’en acheter ou d’en consommer, à condition que le produit respecte les normes en vigueur.

Huile de CBD

Quelques produits CBD

Il existe sur le marché plus de 800 variétés de produits CBD utiles à des fins variées. Vous les retrouverez sous diverses formes : huile, fleurs, bonbons, produits pour animaux, etc. Tous ne sont cependant pas légaux ou admis à la vente.

Dans la catégorie des produits dont la vente est approuvée, nous retrouvons prioritairement les huiles de CBD, dont la teneur en THC est inférieure à 0,3%, conformément aux normes en vigueur France. Ces huiles ne sont pas à confondre avec les huiles alimentaires, bien qu’il soit possible d’en ajouter parfois quelques gouttes dans vos plats.

En dehors des huiles de CBD, les produits comestibles ou pour animaux ainsi que les thés et infusions respectueux des normes en matière de concentration sont également bien vendus. Le cannabinoïde comestible regroupe la gamme des chocolats au CBD, des cookies, des beurres CBD, etc.

Lire aussi  Maladie de Verneuil : quels sont les aliments à éviter ?

CBD : concentration et dosage

Ces deux notions concernent principalement les huiles de CBD. La concentration d’une huile de CBD désigne la quantité de composés actifs présente dans le mélange. Ceux qui fabriquent ces produits la définissent généralement en pourcentage ou en milligrammes. Sur le marché vous aurez ainsi le choix entre différentes concentrations :

  • 5% ou 500 mg,
  • 10% ou 1000 mg,
  • 15% ou 1500 m, etc.

Pour ce qui est du dosage recommandé, comme le cannabidiol est un produit assez récent sur le marché, il n’existe officiellement aucune prescription réglementée par l’Agence européenne des médicaments. C’est tout simplement estimé en fonction du type de produit utilisé et chaque producteur fournit généralement ces informations dans les instructions. Le dosage pour chaque individu dépendra cependant de quelques facteurs, dont le sexe, l’âge, le poids, la pathologie traitée, le métabolisme et le produit utilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + seize =